mercredi 17 octobre 2007

Rions ensemble

Nous sommes mercredi après-midi, je suis chez moi depuis deux heures (dont une de cours de piano) et là, j'ai le choix entre :
- Classer les types de flux et indiquer à quels contrastes il sont dus à partir de deux pages de docs illisibles
- Expliquer pourquoi "man bewunderte die Leistungsfähigkeit, die Pioniergeist und die Mobilität" et les "Gründen des deustsches Kaiserreichs wirtschaftliche und industrielle Konjukturaufschwung".  (et pourtant j'aimais encore l'allemand, il y a à peine dix minutes)
- Déterminer le sens de variation de u définie par un machin à trois étages que je ne saurais pas vous recopier ici
- Étudier le cycle de vie et l'évolution du nombre de chromosomes chez une moisissure fort sympathique : Sordoria
- Apprendre la rection des verbes et adjectifs allemands
- Calculer la variation du niveau des océans après fonte totale de la calotte antarctique
- Apprendre à jouer la deuxième variation de la Molinara de Beethoven
- Étudier l'oxydation des ions cobalt II (des vieux potes à moi)
- Montrer la corrélation entre variations de la profondeur des bassins océaniques au crétacé et variations du niveau de la mer à cette époque
- Traduire :
greschich

(Platon in République, livre X)


Tout ceci me fait beaucoup rire. Surtout qu'imaginez : d'ici une semaine, j'aurai fait tout ça ! Et je saurai même peut-être le refaire.

Enfin ça fait quand même un petit peu trop d'études, de calculs, d'apprentissages et de détermination à mon goût.

Posté par LauraM à 17:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Rions ensemble

    Hé ho, je commence à m'inquiéter, ca va bientot faire un mois que j'ai aps eu de nouvelles de toi (voire plus !) et je me demande si tu n'as aps tout bonnement disparu de la surface de la terre...

    Posté par Florian, mercredi 28 novembre 2007 à 20:45 | | Répondre
Nouveau commentaire